Zoom sur nos algorithmes

Robot de trading : arnaque ?

Ici et là, vous pouvez lire que la plupart des robots de trading sont une arnaque. Nous ne démentirons pas cette accusation, mais nous aimerions vous exposer nos arguments pour que vous puissiez vous faire votre propre avis sur le fait que nos moteurs n’en sont pas une.

 

Les robots de trading vendus aux particuliers sont uniquement liés à l’analyse technique.

  • Nos robots travaillent en day trading, c’est-à-dire que les trades ne durent pas plus d’une journée. Dans ce cas, l’étude des fondamentaux n’est pas utile.

 

Le prix de vente est justifié par le réglage soi-disant magique que le concepteur du robot de trading a trouvé…

  • Le réglage n’a rien de magique. Si quelque chose est « magique », c’est le code, autrement dit l’algorithme utilisé par le robot de trading.
  • Nous pensons que le prix de € 420.– € 370.- par moteur ou € 840.– € 540.- pour les deux est un prix raisonnable si l’on tient compte du temps passé à mettre au point nos algorithmes et des gains que vous pouvez engranger.

 

Plus la période de backtest est faible, plus le risque d’être victime d’une arnaque est important.

  • Les statistiques que nous mettons à votre disposition vont de 1 an à 7 ans, en passant par un backtest sur 3 ans. Il vous est dès lors possible de vous faire une idée précise quant à la robustesse de nos moteurs.
  • À noter encore que l’optimisation des variables de nos algorithmes se base sur une période 7 ans.
  • Voici une petite explication sur ce terme ‘optimisation’ : l’algorithme contient des dizaines conditions. Une de celles-ci pourrait être : si le cours franchit à la hausse le cours de clôture moyen des 20 dernières bougies, cette condition passe « au vert ». Optimiser revient à voir si c’est bien le nombre 20 donne le meilleur résultat et pas 18, 19, 21, 22, etc.

 

On peut parfois lire qu’il est malgré tout conseillé de bien connaître la bourse avant d’utiliser des robots.

  • Non, ce n’est pas du tout nécessaire…et c’est même préférable ! Pourquoi ?
  • Parce qu’avec certaines connaissances, on peut être tenté de couper plus vite un trade… alors que bien souvent, il s’agit d’une mauvaise décision.

 

Voici encore quelques conseils

  • Méfiez-vous des courtiers qui sont localisés à Chypre, où les lois sont très permissives.
  • Les robots qui font usage à des martingales gagnent toujours… jusqu’au moment où ils perdent tout.
  • Gardez-vous également des robots de trading gratuits : la plupart des concepteurs se rémunèrent alors en prélevant une commission sur chaque trade… et étrangement une fois que vous faites tourner votre moteur, il se met à faire de très nombreux allers-retours.
  • Veillez à ce que l’algorithme dispose d’un Stop Loss (SL) raisonnable. Les nôtres sont munis d’un Stop Loss à 1 % (et d’un Take Profit à 1.5 %).

 

Remarque importante

  • Nos moteurs de trading se basent sur des bougies à 30 minutes. Cela n’a rien à voir avec le trading à haute fréquence qui, lui, traite des milliers d’opérations à la seconde, et qui est réservé à des sociétés spécialisées qui doivent pouvoir trader avec de très grosses sommes d’argent. Ce sont ces robots qui ont mauvaise presse, et pour cause, puisqu’ils ont tendance à changer artificiellement le cours des instruments financiers qu’ils traitent pour en tirer profit.