Comprendre nos robots de trading

Informations sur les algorithmes

  • Les algorithmes de nos robots de trading combinent ingénieusement une stratégie de suivi de tendance avec une tactique de contre-tendance.
  • Nos algorithmes possèdent chacun 4 groupes distincts de conditions, le premier ensemble pour examiner le suivi de tendance à l’achat, le second pour la vente ; quant au 3ème, il lui permet d’analyser les contre-tendances à l’achat et le dernier à la vente.
  • Nos moteurs sont codés de telle façon à ce qu’une opération soit automatiquement fermée dès que la perte atteint le 1 % du montant tradé (SL).
  • Ils disposent également d’un Take Profit (TP) : si le gain atteint le 1.5 % du capital engagé lors de l’opération, celle-ci est clôturée automatiquement.
  • Une fois un trade engagé, le robot calculera seconde après seconde si le SL, le TP ou l’une ou l’autre des conditions codées dans l’algorithme devient vrai pour clôturer le trade.
  • Nous voyons là un des grands avantages du trading automatique : aucun humain pourrait être des heures durant à l’affut toutes les secondes pour vérifier si certaines conditions de sa stratégie devient vrai, surtout si celle-ci comporte de nombreuses conditions.
  • Nos robots sont actifs durant les heures normales d’ouverture de la bourse, soit de 9:00 à 17:30. Ainsi tout trade encore ouvert à 17:30 sera automatiquement clôturé.
  • Nos algorithmes se basent sur des bougies à 30 minutes. Cela n’a rien à voir avec le trading à haute fréquence qui, lui, traite des milliers d’opérations à la seconde. Ce sont ces robots qui ont mauvaise presse, et pour cause, puisqu’ils ont tendance à modifier artificiellement le cours des instruments financiers qu’ils traitent pour en tirer profit.

Nos algorithmes utilisent des indicateurs techniques, dont plusieurs sont exclusifs

  • Nos moteurs se servent entre autres du MACD et du Supertrend pour détecter le sens de la tendance.
  • Ils utilisent notamment les bandes de Bollinger et des oscillateurs comme le RSI et Stochastique pour déceler les retournements de tendance.
  • Ils tirent parti de l’ADX et de l’ADXR pour évaluer la force de la tendance.
  • Ils se réfèrent à divers indicateurs, certains exclusifs, pour filtrer les trades qui peuvent être potentiellement dangereux.
  • Ils font appel à d’autres indicateurs pour clôturer le trade plus rapidement selon l’évolution du cours.

À quoi servent ces indicateurs techniques ?

  • ADX et ADXR : ils mesurent la capacité de déplacer le cours en dehors des variations d’une période précédente.
  • Bandes de Bollinger : elles sont utilisées pour indiquer les niveaux de sur-achat et de sur-vente. Elles indiquent si le marché est calme ou volatile.
  • MACD : il permet d’identifer la tendance et d’anticiper l’évolution des marchés.
  • RSI : relative strength index, il repère la puissance d’un mouvement et indique si le prix est en situation de sur-achat et de survente.
  • Stochastique : c’est un oscillateur qui fait apparaître des zones de sur-achat et de sur-vente.
  • Supertrend : il évolue au-dessus ou au-dessous des prix en fonction de la tendance. Il filtre efficacement les petits mouvements du cours.